top of page
  • infocentregrandir

Le bonheur fait l'argent



Vous avez souvent entendu “L’argent ne fait pas le bonheur”… et aussi les querelles incessantes pour savoir si c’est vrai ou pas. Un de vos amis vous dit “Bien sûr, que ça fait le bonheur, si j’avais un château et un yacht, je serai heureux” et un autre ami répond “Mais non, même avec tout l’argent du monde, je serai malheureux” et un autre encore vous dit “De toute façon, l’argent ne cause que des dégâts, regardez tous ces ragots sur les malheurs des riches !”.


En fait, la vérité est toute simple : l’argent ne fait rien du tout. Lorsqu’on est heureux, on est heureux avec de l’argent ou sans. Lorsqu’on est malheureux, on est malheureux avec de l’argent ou sans. Cela est dû aux pensées de manque vs. les pensées d’avoir. En quelques mots, une pensée d’avoir, c’est une pensée focalisée sur ce qu’il y a, alors qu’une pensée de manque porte sur ce qui manque. Les deux s’appliquent aux mêmes situations, mais avec une pensée d’avoir, vous pensez “chouette, j’ai 1000 euros, c’est assez pour…” tandis qu’avec une pensée de manque, vous pensez “oh non, je n’ai que 1000 euros, il me manque tant pour…”.



Extrait de "Comment réussir sa vie", Baptiste Delvallé

Si vous avez l’habitude de formuler des pensées de manque, vous le ferez quelle que soit la situation… que vous soyez pauvre ou riche. C’est ainsi que même certains millionnaires ne pensent qu’au fait qu’il leur manque tant d’euros pour s’acheter ce qu’ils veulent, et ils ne profitent ainsi jamais de ce qu’ils ont, sans cesse malheureux de ne pas avoir ce qu’il faut. Et si vous avez l’habitude de formuler des pensées d’avoir, vous le ferez quelle que soit la situation… que vous soyez riche ou pauvre. C’est ainsi que certaines personnes que les statistiques officielles considèrent “pauvres” se considèrent comme riches, et sont alors toujours joyeuses de ce qu’elles ont, et en profitent.


Évidemment, c’est quand on a des pensées d’avoir qu’on est dans le bonheur et c’est quand on a des pensées de manque qu’on est dans le malheur. Donc non, l’argent ne fait pas le bonheur –ni le malheur– mais on peut être dans le bonheur –et dans le malheur– quel que soit son niveau de richesse. Et l’excellente nouvelle, c’est qu’on peut apprendre à adopter l’habitude d’avoir des pensées d’avoir.



Extrait de "Comment réussir sa vie" Baptiste Delvallé

Aussi, il faut aller encore plus loin : lorsqu’on a des pensées d’avoir, on a aussi plus facilement des pensées permettantes. Les pensées permettantes sont les pensées qui nous disent “oui, tu peux le faire, l’être, l’avoir…” Si on monte une entreprise, par exemple, des pensées permettantes seront “je réussis à monter mon entreprise, je peux faire un gros chiffre d’avoir, je trouve des clients, je m’épanouis en travaillant…” Les pensées permettantes sont très puissantes car elles amènent la réussite ! Les pensées d’avoir, qui amènent le bonheur et facilitent les pensées permettantes, nous font donc réussir. L’argent ne fait donc pas le bonheur, mais le bonheur, lui, fait l’argent !

(Si tant est que l’argent soit un des buts de votre projet. En tout cas, le bonheur amène la réussite !)


Dans mon livre “Comment réussir sa vie”, j’explique les mécanismes des pensées d’avoir, des pensées de manque, des pensées limitantes et des pensées permettantes. Je livre les 6 clés pour transformer son attitude, son mode de pensées, son mode d’action pour réussir, et ce, quelle que soit votre définition de la réussite.



Baptiste Delvallé


Article initialement paru dans le magazine "Passion d'Apprendre"


Pour aller plus loin, lire "Comment réussir sa vie"et suivre nos formations en développement personnel pour ados et celles pour adultes.

9 vues0 commentaire

Comments


bottom of page